Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Objectifs : L’examen clinique approfondi du nouveau-né est un outil de dépistage et d’évaluation du bien-être néonatal universellement reconnu et pratiqué. Suivant une logique de repérage d’écarts de la norme, il s’inscrit pleinement dans le rôle de la sage-femme. Cependant, cette pratique est régulièrement assumée par le corps médical. Cet écrit a pour objectif d’investiguer les impacts de l’extension du rôle sage-femme à la pratique de l’examen clinique du nouveau-né pour la profession, ainsi que pour les mères et leur nouveau-né. Méthodologie : Pour répondre à la question de recherche, une revue de littérature a été effectuée sur les bases de données PubMed, CINAHL et MIDIRS, en plus d’une recherche dans la littérature papier. Ces investigations ont permis de mettre en lumière cinq études pertinentes, une quantitative et quatre qualitative. Leur analyse a mis en évidence des éléments de réponse à la question de recherche. Résultats : Les principaux résultats mettent en évidence la capacité et le souhait des sages-femmes à pratiquer cet examen. Il ressort toutefois une crainte d’assumer de nouvelles responsabilités. Chez les mères, la satisfaction en regard de l’examen clinique du nouveau-né n’est pas forcément liée au statut du professionnel mais plus à la continuité des soins et l’espace de discussion que l’examen peut offrir. Discussion et conclusion : La discussion met en lien les résultats et permet d’envisager les perspectives professionnelles suisses avec la pratique sage-femme de l’examen clinique approfondi. Une réflexion sur la difficulté d’instaurer un changement induisant un remaniement des rôles est apportée.

Details

Actions

Preview