Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Objectif : L’objectif de ce travail est d’évaluer l’apport en pratique clinique de la TEMP/TDM, par rapport à la technique habituelle, pour l’évaluation de la fonction pulmonaire post-opératoire. Deux autres dimensions ont été intégrées à cette recherche : le temps de traitement et la dose supplémentaire. Matériel et méthode : 14 patients, ayant bénéficié d’une TEMP/TDM dans le cadre de la scintigraphie perfusée, sont inclus. Pour tous les patients, le volume expiratoire maximal en une seconde (VEMS) a été prédit, en utilisant les deux méthodes : planaire et TEMP/TDM. Pour analyser le temps supplémentaire, la phase de délimitation a été chronométrée. Afin de pouvoir quantifier la dose supplémentaire apportée par l’imagerie anatomique, la dose efficace des deux modalités a été calculée, et additionnées. Résultats : Les résultats montrent une bonne corrélation et une bonne concordance des deux méthodes testées. Il est remarqué que la méthode planaire tend à donner des valeurs prédictives plus élevées que la méthode TEMP/TDM. Le temps de traitement des images augmente en passant de 1.41±0.31 à 33.36±14.77 minutes. La TDM utilise des rayons X, ce qui implique une augmentation de la dose de l’examen de 75.9%. Conclusion : Les résultats confortent les conclusions obtenues dans différents articles. L’analyse semble indiquer que la méthode planaire tend à donner des résultats supérieurs. Sur la base des données recueillies, un réel apport en précision ne peut être démontré. En se basant sur la littérature consacrée à ce sujet, l’imagerie 3D semble apporter une fiabilité supérieure. Le temps de traitement augmente d’une méthode à l’autre. Dans tous les cas, la charge de travail ne dépasse pas une heure par patient. La dose est aussi augmentée, en utilisant la TEMP/TDM. Néanmoins, selon les niveaux de références diagnostiques, la dose de cet examen respecte le principe d’optimisation en radioprotection. Selon les dimensions observées, l’hypothèse est émise que cette technique est réalisable dans la routine médicale.

Details

Actions

Preview