Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce travail propose dans un premier temps une étude théorique de la philosophie pour enfants selon la méthode Lipman ainsi qu’une brève analyse de la mise en place d’une communauté de recherche philosophique. Il s’agira de s’intéresser à la naissance de cette méthode, aux différents types de pensée qui forment ce que l’auteur nomme « la pensée d’excellence » et de voir comment cette pensée peut se construire au sein d’une communauté de recherche. Pour ce faire, nous nous intéresserons également à la définition de cette dernière ainsi qu’à sa mise en pratique et à son déroulement. Dans un second temps, nous nous demanderons s’il existe un intérêt réel à appliquer cette méthode au niveau post-obligatoire. La méthode Lipman est notamment constituée de matériel pédagogique destiné à ce niveau de scolarité. Il serait alors intéressant d’étudier ce matériel afin d’en construire une critique permettant de savoir s’il est adapté à ce type de classes et d’élèves. Le témoignage et la critique de praticiens de cette méthode permettront également de fournir quelques pistes de réponses à cette problématique. Il semblerait, selon les quelques témoignages de praticiens ainsi que les articles étudiés, que la philosophie pour les enfants soit une pratique pédagogiquement intéressante et constructive et qu’elle peut s’enseigner dans de nombreux contextes. Elle demande néanmoins une organisation temporelle importante, un niveau de culture et de formation élevé de l’enseignant, et un travail sur les supports. Afin d’améliorer le déroulement de la CDR que la méthode Lipman traditionnelle propose, l’animateur devrait également se concentrer davantage sur l’analyse du texte étudié afin de garantir un certain suivi thématique lors de la phase de questions des participants et du dialogue. Ce dernier ne devrait pas se contenter de suivre la discussion là où elle mène et de passer d’une question à l’autre sans effectuer des liens entre elles, mais bien d’inciter les élèves à cerner les enjeux et les arguments d’une question de manière philosophique et précise.

Details

Actions

Preview