Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Cette étude menée dans le cadre du mémoire pour l’obtention du Master of Arts en sciences et pratiques de l’éducation (HEPL/UNIL) avait pour objectif de déterminer en quoi l’évaluation comme elle est vécue aujourd’hui en Suisse à l’école pouvait avoir des effets positifs ou plutôt négatifs sur le travail en groupe et sur la performance. En partant de recherches expérimentales (Stasser & Titus, 1985, Stasser & Stewart, 1992) sur la prise de décisions en groupe et sur les tâches dites de profils cachés, un exercice de groupe impliquant la nécessité du partage d’informations, la coopération et basé sur une recette de cuisine a été crée pour des classes de 3ème année primaire (5ème année Harmos). La nature de l’évaluation a été manipulée selon deux conditions : la moitié des groupes était en évaluation normative, avec une note chiffrée, évaluation orientée plutôt vers un but de performance ; l’autre moitié des groupes était en évaluation formative, sans note, orientée vers un but de maîtrise. Pour terminer, la question de la motivation intrinsèque post-tâche a été analysée. Nos hypothèses principales avançaient l’idée que le partage des informations serait de manière général plutôt faible mais qu’en condition d’évaluation formative les échanges seraient plus nombreux et de meilleure qualité qu’en condition d’évaluation normative, donc la performance serait meilleure en situation formative. Notre hypothèse secondaire formulait que l’évaluation normative restreindrait la motivation intrinsèque. Les résultats se basent principalement sur des calculs de régression d’après le modèle 1 des macros Process de A. F. Hayes (2013). L’hypothèse du partage faible des informations dans les groupes n’est ni infirmée ni confirmée, les résultats des effets simples de l’évaluation sur le partage ne sont pas significatifs. En revanche, selon le modèle de régression, en situation d’évaluation formative, plus le partage d’informations est important et plus la performance augmente, ceci de manière plus marquée qu’en condition normative. Aucun résultat significatif concernant l’effet de l’évaluation sur la motivation intrinsèque n’apparaît. Les résultats sont discutés à la lumière de la littérature s’intéressant à la performance, à l’évaluation, aux buts d’accomplissements et la motivation à l’école. Les faiblesses de la recherche sont présentées et des pistes de réflexions futures sont évoquées.

Details

Actions

Preview