Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce mémoire professionnel propose de questionner l’intérêt potentiel à enseigner la science-fiction au secondaire II. En effet, le genre de la science-fiction est un genre mésestimé par les professionnels de l’enseignement ainsi que par les milieux académiques. L’image négative du genre science-fictionnel provient avant tout de stéréotypes sur la nature de ce genre littéraire : récits ne mettant en scène que des extra-terrestres ou des voyages intersidéraux. Outre des thèmes réducteurs, la science-fiction souffre de l’image d’être un genre hybride sans réelle identité. Ce mémoire propose donc de mener une réflexion sur le genre des récits science-fictionnels. Ainsi, quelles sont les spécificités propres de la science- fiction ? Peut-on la différencier des genres fantasy et fantastique ? La réponse à cette question permet d’étudier les travaux de chercheurs académiques sur la science-fiction et de dégager les principes propres au genre : acte conjectural, distanciation fictionnelle, pont référentiel et monde futur vraisemblable. Après avoir dégagé les caractéristiques propres au genre science-fictionnel, ce mémoire professionnel s’interroge sur la place que lui réservent les enseignants du secondaire II. Quelles sont les représentations que les professeurs ont du genre science-fictionnel ? Utilisent-ils des récits de science-fiction dans leurs classes et dans quels buts ? Enfin, une séquence d’enseignement basée sur une nouvelle science-fictionnelle, La Chose de Richard Matheson, menée au sein d’une classe de première année « voie maturité », est présentée. Comment enseigner les objets propres au genre science-fictionnel ? Est-il possible d’enseigner des objets relatifs aux objectifs du plan d’étude des écoles de maturité par le biais d’un récit de science-fiction ? De même, pouvons-nous questionner le monde contemporain par le détour fictionnel des mondes futurs créés par les romanciers de science-fiction ? Enfin, dans quelle mesure le genre science-fictionnel peut-il servir de base à un atelier d’écriture stimulant l’imagination et la créativité des élèves ? A l’issue de ce mémoire, nous répondrons donc aux questions suivantes : quels sont les intérêts intellectuels, pédagogiques et didactiques de la science-fiction et comment peuvent-ils être exploités en classe ?

Details

Actions

Preview