Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L’intérêt et la recherche pour le développement de l’oral ont véritablement commencé à se manifester à partir des années 1970, principalement dans le cadre des études en sciences de l’éducation démontrant son rôle prépondérant dans la socialisation des élèves. Cependant, lorsqu’on consulte aujourd’hui le matériel didactique mis à disposition des enseignants du secondaire II, force est de constater qu’il n’existe pour ainsi dire aucune documentation relative au niveau gymnasial. De plus, les élèves et les enseignants ont-ils véritablement conscience des enjeux liés à cet objet particulier ? Ce mémoire a pour but de faire un état des lieux de l’enseignement de l’oral en français. En interrogeant sur ses pratiques le corps enseignant et en recueillant les avis de plusieurs élèves du Gymnase de Nyon, une observation se dégage : l’oral est un objet encore mal cerné et qui peut s’avérer intimidant, autant pour ceux qui doivent l’enseigner que pour ceux qui doivent apprendre à le pratiquer. Ainsi, bien que l’oral semble faire peu à peu sa place, il demeure nécessaire de maintenir l’effort. Pour ce faire, il semble essentiel de continuer à lui accorder de une place importante au sein de la formation des futurs enseignants afin que ceux-ci soient à même de mettre en place une didactique explicite de l’enseignement de l’oral au secondaire II.

Details

Actions

Preview