Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Dans ce mémoire, je propose une nouvelle séquence d’enseignement pour calculer les distances des astres en utilisant une technique simple connue sous le nom de parallaxe. D’abord, les élèves sont guidés pas à pas dans l’acquisition de la notion de parallaxe, puis dans son utilisation pour calculer des distances dans la salle de cours et à l’extérieur, et enfin dans le calcul de la distance des étoiles à l’aide d’un logiciel informatique. Le but est de transmettre les savoirs nouveaux, à l’apparence complexe, tels que les notions de diamètre apparent et de parallaxe, en tenant compte des difficultés et de préconceptions des élèves tout en dispensant un savoir scientifique de qualité. La séquence d’enseignement que je propose s’adresse aux élèves de la première année de culture générale (1C), mais elle peut être aussi enseignée à des élèves de première année de maturité (1M) ou de deuxième année de culture générale (2C). Je considère ma séquence nouvelle, parce que les élèves sont guidés dans la maîtrise des techniques de calculs, en utilisant des objets de la vie courante : l’apprentissage devient alors ludique et utile en même temps. Ensuite, ils sont encouragés à apprendre des notions avancées comme la parallaxe trigonométrique, pour calculer la distance entre les astres à l’aide d’un logiciel interactif professionnel qui est utilisé par les astronomes pour étudier les phénomènes célestes. Le mémoire se compose de trois parties. Le but de la première partie est de faire une analyse a priori de la séquence d’enseignement et des objectifs d’apprentissage proposés aux élèves. Cette partie montre les réflexions théoriques qui m’ont conduit à développer la séquence telle que je l’ai conçue et les choix que j’ai faits pour la préparation du matériel didactique. La deuxième partie présente le déroulement des cours et l’analyse des évaluations formatives que j’ai mises en place et qui m’ont permis de comprendre les problématiques rencontrées par les élèves. À partir de l’analyse des évaluations formatives, je montre comment j’ai pu réguler mon enseignement. Pour finir, la troisième partie est consacrée à l’analyse de l’évaluation sommative. Je fais un bilan des cours donnés et je mets en évidence les avantages et les limitations de la séquence didactique que je propose.

Details

Actions

Preview