Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Dans le cadre de ce mémoire, je me suis intéressée à la présence de l’enseignant en classe. Plus particulièrement, je me suis focalisée sur comment l’augmenter au travers de cinq aspects de la communication non verbale : le regard, la voix, la posture, la gestuelle et l’occupation de l’espace. J’ai tenté de répondre aux questions suivantes : qu’est-ce qui peut favoriser ou nuire à ma présence dans mon interaction avec mes élèves au travers du non verbal et du paraverbal ? Comment bien communiquer avec mon corps pour faciliter ma relation avec mes élèves ? Dans la partie théorique, j’ai analysé ces cinq composantes de la communication corporelle et comment elles pouvaient diminuer ou augmenter la présence de l’enseignant en classe. L’idée principale qui en ressort est la suivante : le non-verbal est censé accompagner et soutenir les propos de l’enseignant. Cependant, lorsque le non-verbal devient un message en lui-même – révélant les tensions internes du maître – il risque de parasiter ses propos. Quand ce message « émotionnel » passe avant le message lié au cours, l’enseignant perd immanquablement de la présence. Quant à la partie analytique, j’ai étudié « en direct » ces cinq dimensions non verbales au travers d’une séquence DVD, où j’ai enseigné dans le cadre de mon stage au Gymnase de Beaulieu. J’ai pu voir concrètement quels éléments je maîtrisais ou devais retravailler ; quelles « erreurs » amenuisaient ma présence et faire un bilan de ce qui pouvait être amélioré.

Details

Actions

Preview