Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La musique fait partie intégrante de notre société et ses usages sont multiples. Dans l’enseignement, elle fait partie du domaine disciplinaire des arts. Par ailleurs, de nombreux enseignants tolèrent un fond musical lors d’activités qui sont généralement comprises comme demandant moins d’efforts cognitifs. Dans le domaine de l’éducation, l’influence de la musique en background musical a peu été étudiée. De ces recherches ressort une grande variété de résultats qui avancent tant des effets défavorables, favorables, qu’aucun effet. Les auteurs qui ont testé l’impact des fonds sonores en classe l’ont fait en rapport à des tâches demandant de l’engagement cognitif, comme résoudre des problèmes de mathématiques ou de la compréhension de texte. Lorsque les auteurs concluent à des effets positifs sur les performances, ceux-ci sont souvent mis en lien avec une augmentation de l’attention. Plusieurs auteurs relèvent qu’il est possible que les élèves en difficultés bénéficient plus des backgrounds musicaux en classe que les autres. Dans cette recherche, les effets de plusieurs fonds sonores sont évalués. Elle se déroule dans une classe de l’enseignement spécialisé regroupant des élèves de 12 à 16 ans. Sa spécificité est de s’intéresser en priorité aux perceptions des élèves, qui évaluent à différents moments l’impact perçu des musiques sur leur attention. Les méthodes de récoltes de données sont des grilles, construites par les élèves et l’enseignante, et des entretiens en autoconfrontation. Les résultats de cette recherche indiquent que, contrairement à ce qui est souvent pressenti, les musiques définies comme calmes n’ont pas forcément une influence positive, et les musiques excitantes des effets négatifs. En effet, pour qu’un background musical ait des effets favorables sur l’attention, il doit avant tout tenir compte des perceptions des élèves. Dès lors, il peut apporter une valeur particulière à l’activité menée, et favoriser l’engagement et la persévérance. Par ailleurs, il doit satisfaire à la recherche en stimuli, souvent importante chez les élèves, sans interférer avec l’activité elle-même.

Details

Actions

Preview