Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Le Care est toujours plus présent dans les discours du monde enseignant : l’école intégrative, l’élève au centre, la différenciation. Autant de méthodes qui demandent un véritable souci de l’autre aussi bien dans son développement social, affectif que cognitif. Si les bienfaits de la posture Care pour la construction des élèves a été démontrée, il n’en reste pas moins qu’elle peut s’avérer néfaste si elle n’est pas convenablement dosée. Les risques émanant de cette posture se manifestent également en termes de gestes dispensés à un public particulier. En effet, tout geste Care bien dosé et bénéfique à une population d’élèves l’est-il également pour une catégorie d’apprenants différents ? C’est exactement ce point qu’aborde ce travail. Cette recherche veut, effectivement, ouvrir la discussion sur les adolescents et leurs particularités. Ces élèves sont-ils différents des autres ? Le Care qui doit leur être dispensé est-il lui aussi dissemblable ? Existe-t-il des risques à prodiguer les mêmes gestes Care à des élèves pubescents qu’à des apprenants plus jeunes ou plus âgés ? Autant de questions que ce travail va aborder d’un point de vue théorique puis pragmatique, en confrontant les apports théoriques aux perceptions d’enseignantes sur le terrain. Les résultats montreront qu’il subsiste, effectivement, de nombreux paramètres dont il faut tenir compte chez les adolescents afin de leur dispenser un Care adéquat, sans quoi les gestes des praticiens pourraient s’avérer contre-productifs voire néfastes pour leur développement. Il sera donc question de conduire chaque enseignant ou futur enseignant à une prise de conscience de ses attitudes Care dans sa pratique quotidienne afin de comprendre ce que signifie être Care dans l’enseignement aux adolescents.

Details

Actions

Preview