Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Cette étude s’intéresse aux jeunes adolescents suisses et américains et plus particulièrement aux jeunes du canton de Vaud et de l’Etat de Californie. Pour cela, un protocole commun a été établi dans le cadre d’un projet PEERS impliquant des étudiants de l’université de Humboldt en Californie et des Etudiants de la HEP Vaud. Un test de condition physique et des questionnaires mesurant le style de vie, les compétences physiques perçues et les motivations sportives des élèves suisses et américains ont été effectués. Cette recherche vise à comparer la performance d’élèves américains et suisses dans l’exécution d’un test de condition physique (FITNESGRAM). Une fois cette comparaison effectuée, il s’agira de déterminer les facteurs influençant le résultat comme, le style de vie, la sédentarité, la nutrition ou encore les programmes scolaires. Et enfin, il s’agit de définir si un lien existe entre les tests de conditions physiques et le style de vie. Les résultats ont montré que les élèves suisses avaient une meilleure condition physique générale que les élèves américains. Par contre, les résultats n’ont pas déterminé les facteurs influençant cette meilleure condition physique puisque le style de vie et la nutrition des américains étaient semblables voire légèrement meilleurs que l’échantillon suisse. Nous avons expliqué ces résultats par des raisons de climat, de proximité aux installations sportives, d’échantillon et de différence institutionnelles entre les deux populations. Avec une certaine influence des biais de protocole qui ont une part d’influence sur la comparaison des deux populations. Finalement, nous avons mesuré des corrélations significatives entre les tests de conditions physiques et le style de vie. Une relation significative en est ressorti; plus l’alimentation et le style de vie est « sain », plus les résultats aux tests physiques sont bons. En revanche, aucune différence significative d’ IMC est à signaler entre les deux pays. Or, l’IMC des deux pays confondus nous montrent son influence dans les tests physiques. En effet, plus l’IMC est bas, meilleure est la performance.

Details

Actions

Preview