Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Afin de justifier l’utilisation de casques d’écoute en classe, nous avons testé, sur des élèves de neuvième HARMOS, l’effet de l’écoute musicale sur la concentration, la créativité et l’état émotionnel pendant l’exécution d’une tâche. Pour expliquer le rapport étroit qu’entretiennent les jeunes avec la musique, nous avons pris en compte les recherches de psychologues, d’éducateurs et de sociologues de 1987 à nos jours. Nous avons articulé cette étude autour des concepts de créativité et de performance de différents musicologues, ainsi que l’approche Vygotskienne. Même si les résultats de l’étude préliminaire révèlent un effet positif sur la concentration et la créativité chez les adultes testés, nous avons dû conclure, au vu des résultats de la classe de neuvième, qu’elle avait plutôt des effets négatifs sur la concentration et la gestion du temps. En effet, si l’écoute musicale avec des casques d’écoute a la capacité de canaliser les comportements des adolescents et rendre la gestion de la classe plus aisée, elle aurait, en contrepartie, tendance à défavoriser l’efficacité générale des élèves. Ces résultats pourraient incomber à l’immaturité de ces derniers à gérer les temps de musiques, le volume sonore et les choix musicaux en fonction de leurs besoins.

Details

Actions

Preview