Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La mission des enseignants a évolué avec le temps et de nouvelles directives sont apparues au travers du Plan d'études romand (PER) et de la Loi sur l'école obligatoire (LEO) qui constituent le cadre actuel en vigueur. L'école doit faire face à un public de plus en plus hétérogène et prendre en compte les différences de chacun. Les enseignants ont notamment pour objectif de garantir l'égalité entre les élèves, d'autant plus que ces derniers n'entrent pas à l'école avec les mêmes chances de réussite. En effet, sans être une cause exclusive, l'origine sociale est un des facteurs les plus visibles de l'inégalité scolaire. Des recherches montrent que l'école est active dans la création, la réduction ou l'accroissement de ces inégalités. Pour cette raison, nous sommes intéressées aux pratiques du maître, car il a un rôle primordial à jouer sur ce point. Il est vrai que la façon dont il dispense son enseignement a une influence sur la compréhension des élèves. A travers ce travail, nous tentons de définir quelles attitudes du maître pourraient réduire ces inégalités. Dans ce but, nous avons établi une liste de ces pratiques pour pouvoir les mettre en lien avec celles de trois enseignantes en classe. Ce travail met donc en regard les concepts théoriques relatifs aux inégalités avec nos observations menées sur le terrain. Ces analyses nous donnent des informations sur l'application des nouvelles directives et des adaptations qui en découlent.

Details

Actions

Preview