Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L’objectif de cette recherche est de voir comment l'expérience de l'enseignant influence ses pratiques et sa perception de l'évaluation : permet-elle de développer et de mettre en place les éléments théoriques tels que ceux abordés aux cours HEP ou est-elle plutôt le résultat de l’intégration des pratiques courantes pas toujours conformes aux éléments théoriques ? La distribution des résultats de tests de six enseignants révèle une progression : avec les années de pratique, les notes attribuées par les enseignants auraient tendance à adopter une distribution normale en courbe de Gauss plutôt qu’une distribution « en J », contrairement au progrès selon Dubus (DUBUS, 2006). Les moyennes auraient aussi tendance à baisser, reflétant peut être les craintes de Kusch (KUSCH, 1995) quant à l’instauration de rapports vicieux entre évaluation et autorité voire discipline. Ayant choisi deux profils bien différents d’un débutant et d’une personne très expérimentée j’ai aussi mené un entretien sur l’évaluation et pratiqué une analyse qualitative qui suggère qu’un transfert des buts de l’évaluation pourrait s’opérer : initialement centrés sur les intérêts de l’élève, ils desserviraient, avec les professeurs expérimentés, prioritairement ceux de la société. Ceci est perceptible notamment en observant les changements de paradigmes d’évaluation tels que détaillés par De Ketele (DE KETELE, 2012).

Details

Actions

Preview