Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce travail s’inscrit dans une recherche générale sur la dyscalculie dans le secondaire II menée par les professeurs Michel Deruaz et Thierry Dias. Ces deux chercheurs s'interrogent sur les importantes lacunes en mathématiques visibles chez certains élèves : sont-t-elles d'origine génétique (dyscalculie) ou dues à l'enseignement ? Pour effectuer cette étude, ils s'intéressent à des élèves en grandes difficultés mathématiques. Notre travail consiste à étudier le cas d'un élève de première année de gymnase avec une moyenne largement insuffisante en mathématiques. Comme outil de travail, nous avons utilisé quatre vidéos tournées lors de cours d'appuis donnés à l’élève dans son école. Au travers de cette analyse, nous avons tenté de déterminer quelles sont les origines possibles des lacunes de l’élève et avons vu comment faire évoluer favorablement cette situation. Après avoir présenté le contexte général de l’appui, nous avons exposé la modalité particulière de celui-ci qui consistait en l’extériorisation de la pensée. Nous avons donc approfondi les buts de l’entretien d’explicitation, qui sont principalement de permettre à l’élève de prendre conscience de ce qu’il pense et de construire un langage interne efficace, de permettre à l’enseignant de comprendre le raisonnement de l’élève afin de l’aider à le corriger. Nous avons également expliqué les différentes causes possibles de ses problèmes. Puis nous avons exposé nos hypothèses concernant ses propres difficultés. Nous nous sommes appuyés sur des extrais vidéos et les apports théoriques pour vérifier nos suppositions et nous avons vu quelles sont les solutions proposées. Nous en avons conclu que les difficultés de l'élève proviennent probablement d’un manque de travail et d’un découragement de sa part, de ses bases fragiles et ses lacunes, des difficultés à passer d’un cadre à l’autre, d’un langage interne confus.

Details

Actions

Preview