Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La question centrale qui est adressée au sein de ce travail est de se questionner sur le possible de la danse comme médiation des concepts scientifiques en milieu scolaire et plus particulièrement au Secondaire II. La question est complexe est renvoie à de larges champs d’études qui ne se croisent que rarement. Une première partie de ce travail questionne outre la légitimité du rapport art-sciences, le statut de la danse au sein du Système des arts. Mais l’enjeu de la problématique se situe bien dans la conceptualisation du terme de médiation, où il devient question d’une distinction entre art comme médiation interne et transdisciplinaire d’un système représentatif de la réalité. Une seconde partie s’intéresse d’avantage à l’apport de la danse en tant que pratique artistique en milieu scolaire, et plus particulièrement au Secondaire II, où l’accent est porté sur le développement de compétences transversales et le possible d’une perception cognitive et sensorielle des représentations du réel. Le concept scientifique peut alors être perçu comme la recherche d’une forme de validation de représentations de la réalité. Une dernière partie prenant en compte les modalités administratives et économiques régionales, au sein desquelles un tel projet pourrait s’inscrire, propose quelques pistes de réflexion en vue de l’introduction d’ateliers de danse et de création chorégraphique au SII. J’invite le lecteur à suivre ma proposition et ma réflexion en nourrissant mon propos de quelques démarches d’artistes chorégraphes- danseurs qui se sont immiscés dans le monde scientifique afin de s’approprier cet univers et d’en proposer une vision diversifiée, élargie et sensible. Toutefois, cette proposition ne tarde plus qu’à pouvoir se mettre au bénéfice de l’expérimentation.

Details

Actions

Preview