Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Bien que l’expression orale soit un domaine important, à la fois dans le cadre scolaire et dans la vie de tous les jours, elle n’est que très peu travaillée en classe durant la scolarité obligatoire. Les causes sont multiples: difficulté d’évaluation, manque de moyens, objectifs peu clairs ou difficiles à définir, etc. Les enseignants se concentrent donc plus sur d’autres domaines du français tels que la lecture, l’écriture, ou la grammaire par exemple. Cette recherche a pour objectif de démontrer l’utilité de l’oral. Elle met en évidence qu’il est possible, à travers une séquence portant sur les jeux dramatiques, d’obtenir une progression des élèves dans ce domaine. Une méthode d’évaluation de l’expression orale avec des critères bien définis est aussi proposée. La mise en place d’une ingénierie didactique avec un pré-test, un dispositif en classe sur plusieurs mois et un post-test à la fin de la séquence a permis d’analyser les progressions que peut apporter la réalisation de jeux dramatiques en classe. Afin d’analyser la progression des élèves, je me suis concentrée sur quatre domaines: discours, voix et diction, communication et espace. Les objectifs dans ces différents domaines sont pour la plupart très proches des objectifs que l’on retrouve dans le Plan d’Etudes Romand. La mise en œuvre de cette recherche s’est déroulée dans deux classes de 1ère et 2ème Harmos dans un établissement scolaire du canton de Vaud. Les deux classes ont participé au pré-test et au post-test mais une seule des deux a bénéficié du dispositif pour exercer les jeux dramatiques. Ceci a permis de constater l’impact du dispositif sur les performances des élèves en expression orale. Dans ce travail, nous verrons que les jeux dramatiques peuvent tenir un rôle important au sein de la classe. Les élèves ont répondu très positivement à la mise en place de cette séquence.

Details

Actions

Preview