Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Avec les mathématiques, la biologie, la chimie et la physique sont les trois disciplines scientifiques enseignées au Secondaire II avec des objectifs généraux et savoir-faire communs. Les professeurs doivent éveiller la curiosité et l’intérêt scientifiques des élèves, les aider à comprendre et acquérir le raisonnement logique des sciences. Le Chimiscope (Genève) propose des ateliers scientifiques (public principalement secondaire I). « L’alchimiste » est un atelier de 3 heures sur la démarche scientifique : les élèves réfléchissent, émettent des hypothèses, proposent des tests pour confirmer ou infirmer leurs hypothèses et tirent leurs conclusions. Ce mémoire propose une adaptation de cet atelier aux classes de gymnase (Travaux Pratiques). Beaucoup de différences entre le Chimiscope et les gymnases rendent l’adaptation difficile. Les participants du Chimiscope sortent du cadre de l’école, ils n’ont pas le même niveau et le temps mis à disposition est différent ainsi que les produits utilisés. Les protocoles de chaque classe (1M à 3M) tiennent compte du niveau, du plan d’études, du temps et des produits à disposition et des règles de sécurité. Les principales difficultés résident dans le choix des objets cuivrés (pièces, lamelles, fil, clous ou centimes d’euros), faire des choix qui ne compliquent pas l’organisation du professeur, avoir un lien direct avec son cours et le plan d’études. Je propose plusieurs variantes de protocoles et laisse le choix à chaque professeur qui connaît les possibilités et budgets de son école. Cette expérience de l’alchimiste permettrait aux élèves de voir le côté ludique de la chimie mais aussi de comprendre que les mathématiques, souvent trop abstraites, sont indispensables pour les autres disciplines. Pour les élèves de 2ème et 3ème années, les protocoles abordent la notion d’oxydoréduction d’une façon différente des TP classiques : les élèves mènent leur enquête pour conclure sur la composition initiale et finale des objets.

Details

Actions

Preview