Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L’évaluation est une composante clé du processus d’apprentissage qui a été largement étudiée depuis près de cinquante ans et les travaux de Bloom. Elle peut avoir des visées normatives ou bien formatives, en fonction des objectifs visés. De nombreuses études ont analysé les différentes formes qu’elle peut prendre, les raisons de son utilisation, ainsi que l’impact individuel et social qu’elle peut avoir. L’évaluation des enseignants est cependant restée un sujet moins développé, et ce surtout dans l’enseignement secondaire. L’enseignant est essentiellement évalué durant son année de formation, et ensuite seulement de façon ponctuelle au cours de sa carrière, par des experts externes. Ici nous voulions revenir sur l’intérêt de l’évaluation des enseignants par les élèves, non pas dans un but normatif, mais bien formatif. Le postulat de départ était que l’enseignant peut identifier des éléments d’auto-régulation sur la base des ressentis élèves, et ce d’autant plus qu’il est débutant. Nous avons donc construit notre approche sur la base d’un questionnaire pensé pour faire ressortir des objets de régulation, tant sur le cadre du cours, sa structure, que sur la posture enseignante. Nous avons ensuite mené une étude pilote auprès de nos élèves afin de tester notre approche. L’analyse des données récoltées nous a permis entre autre d’identifier certains points propices à la régulation. A la lumière de cette analyse, nous discutons enfin de la pertinence et des possibles améliorations de cette approche, voire de l’intérêt de l’institutionnalisation d’une telle approche.

Details

Actions

Preview