Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Notre mémoire a pour but de répondre à la problématique suivante : « Les mathématiques : source d’anxiété chez certains élèves et plaisir pour d’autres, pour quelle(s) raison(s) ? ». Grâce à nos lectures, nous nous sommes rendues comptes que plusieurs facteurs pouvaient être la cause de cette anxiété : -­‐ L’attitude de l’enseignant -­‐ Le programme d’étude -­‐ Les stratégies d’enseignement -­‐ La culture de la classe -­‐ Le mode d’évaluation -­‐ La société – la famille – le genre Afin de vérifier si ces différents facteurs jouent réellement un rôle, nous avons décidé de procéder à une enquête qualitative contenant 6 entretiens semi-directifs avec des personnes anxieuses en mathématiques. Nous avons constaté, suite à notre analyse, qu’il y a un facteur commun à toutes : l’enseignant. Par ailleurs, lors de nos interviews, nous avons également relevé que pour ces personnes, les mathématiques étaient devenues « biologiquement » incompatibles, comme un rejet de soi-même. Ces personnes, de ce fait, ont arrêté de comprendre et apprendre les mathématiques. D’autre part, comme nous l’avons observé, même si le rapport actuel de ces personnes a évolué, nous percevons toujours une certaine réticence envers les mathématiques. Finalement, nous avons constaté que les enseignants qui réussissent à dépasser cette anxiété, transforment cette crainte en force afin d’aider les élèves en difficultés. Cependant, chez les personnes où elle persiste, il y a un risque qu’elles transmettent cette peur à leurs élèves et les rendent anxieux à leur tour. Pour finir, nous proposons à la fin de notre mémoire, différentes pistes d’action afin d’aider les enseignants souhaitant atténuer la « mathophobie » dans leur classe.

Details

Actions

Preview