Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La question de la maîtrise de l’orthographe, de par son importance dans la vie de tous les jours, et d’autant plus à l’école, est un problème qui semble inévitable aujourd’hui. Cette question est d’autant plus essentielle lorsqu’on s’intéresse, comme nous allons le faire ici, non pas au lien qui unit les élèves à l’orthographe, qui a déjà été abordé à maintes reprises, mais au rapport à l’orthographe des enseignants. Les étudiants-enseignants choisis seront représentatifs de toutes les disciplines enseignables afin d’obtenir une grande hétérogénéité dans les réponses obtenues. A travers ce mémoire, dans un premier temps, je chercherai à connaître l’opinion des enseignants sur l’orthographe française, puis dans un deuxième temps, je chercherai à savoir si les enseignants interrogés ont tendance à se sentir investis du rôle du respect de l’orthographe dans leurs propres écrits ainsi que dans ceux de leurs élèves. S’il ressort des résultats que l’orthographe est une manière d’écrire que les enseignants ont le devoir d’honorer, il serait bon de savoir jusqu’où ils vont dans la correction de l’orthographe des élèves. Ainsi, nous essayerons de découvrir les différentes pratiques d’un panel d’enseignants. L’idée de cette recherche est donc de faire un état des lieux de l’orthographe dans toutes les disciplines et de savoir ce qu’il se passe dans les classes afin d’être au clair avec ce qu’il se fait quant aux écrits des élèves en particulier. Les écrits sont-ils corrigés, évalués et dans quelle branche ? Si ce n’est pas le cas, pourquoi ? Pour pouvoir répondre à ces interrogations, j’ai fait parvenir un questionnaire à tous les étudiants de MS1 de la HEPL afin d’obtenir un maximum de données qui me permettront d’obtenir une vision d’ensemble des opinions et des pratiques enseignantes liées à l’orthographe.

Details

Actions

Preview