Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce mémoire professionnel propose d’examiner l’applicabilité de la méthode KPK dans l’enseignement de la physique au cycle 3. Le KPK « Der Karlsruher PhysikKurs » est un cours d’enseignement de la physique basée sur des principes énergétiques et sur des similitudes présentes entre divers phénomènes en physique ou en chimie. Les objectifs pédagogiques qui ont guidé à la conception de cette approche découlent de sa structure en tant que méthode démonstrative, de sa démarche scientifique, de sa théorisation scientifique, de son niveau formel, de son historicité, de son statut comme analogie-modélisante, de sa place dans l’économie « langagière » et de ses possibles applications dans les diverses branches de la science. Cette recherche a été menée par le biais d’une construction et de l’enseignement de séquences de la physique (en électricté et hydraulique), dans deux niveaux différents du cycle 3. En premier lieu, une première puis une deuxième ont été mises en place afin de récolter des informations sur l’efficacité de cette méthode quant à l’apprentissage des élèves. Ainsi, les données récoltées et les observations réalisées, ont montré toutefois que, la méthode KPK, comme cours d’enseignement, dépend fortement de l’approche didactique entreprise. Ce qui nous a permis d’aboutir à une nouvelle séquence, construite sur une démarche socioconstructive, en cohérence avec le cadre du PER et typée KPK. Dans cette recherche, nous avons essayé de contribuer à éclairer la pratique dans l’acte d’enseigner les sciences au secondaire I, en utilisant la méthode KPK et de montrer ses usages possibles en classe. Ce mémoire s’adresse à toute personne s’intéressant à enseigner les sciences, en utilisant l’outil KPK. La méthode KPK, accompagnée par une démarche socioconstructive, reste industrieuse, par son pouvoir heuristique et son principe de transfert « psychologique », permet de mieux structurer le savoir de l’élève.

Details

Actions

Preview