Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Selon Bauthier et Rochex (1992), le rapport au savoir se définit comme le rapport que chacun entretient avec les savoirs de la discipline. C’est à dire avec le processus apprendre, les produits culturels et les situations d’apprentissages. Ce rapport est en constante évolution en fonction de l’histoire de chaque élève. Il est donc identitaire et a un rapport de sens et de valeur, c’est-à-dire que l’élève valorise ou non un savoir en fonction du sens qu’il lui confère. Ce rapport au savoir joue un rôle essentiel dans le désir d’apprendre. Le thème de ce travail s’articule donc sur la question de comment amener des élèves gymnasiens à comprendre le sens de l’activité d’apprentissage en EPS. Cette question est l’élément central. Ce mémoire tente au maximum d’amener quelques pistes en EPS afin de faire comprendre le sens de l’activité aux élèves et de les amener dans une logique d’apprentissage. Le but consiste en la construction d’un cadre d’analyse par le biais de collectes de données qualitatives par l’analyse de faits marquants lors de l’étude de cas et de données quantitatives par le biais de questionnaires distribués aux élèves du Gymnase du Bugnon ayant suivis les leçons «expérimentales ». Les résultats obtenus mettent en exergue le principe que les élèves tendent à mieux apprendredes objets d’apprentissage lorsqu’ils donnent du sens à l’activité qu’ils font, qu’ils s’investissent plus dans la pratique lorsqu’ils donnent du sens à leur activité et que cela, par conséquent, diminue les comportements déviants.

Abstract

Details

Actions

Preview