Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Durant notre formation, nous avons visité de nombreuses classes du deuxième cycle primaire et avons pu observer des pratiques diverses dans la gestion de la classe. Nous nous sommes demandées quels aspects poussaient les enseignants à employer les rituels scolaires dans leur classe. D’où notre question de recherche : dans quelles mesures les enseignants utilisent-ils les rituels scolaires ? Est-ce qu’ils les utilisent dans le but de favoriser la transition entre le milieu familial et le milieu scolaire, pour favoriser la mise en place de discipline et un cadre scolaire, pour favoriser l’intégration et la socialisation des élèves ou encore la sécurité ou la dimension temporelle ? Nous avons formulé deux hypothèses : le contexte (c’est-à-dire l’établissement, le collège et les collègues) et la biographie (c’est-à-dire l’expérience, l’âge, la formation, le caractère et les valeurs) influencent la mise en place des rituels scolaires. Notre méthodologie comporte trois volets. Premièrement, nous avons observé deux classes de 8e HarmoS de deux établissements différents pendant les deux premières semaines de la rentrée et, deuxièmement, nous avons questionné 18 enseignants. Troisièmement, nous avons interviewé quatre d’entre eux grâce à des entretiens semi-dirigés. Nos données mettent en évidence que les enseignants utilisent prioritairement les rituels scolaires au deuxième cycle primaire afin de poser un cadre et une discipline scolaire. D’autre part, elle présente la biographie de l’enseignant ainsi que le contexte d’enseignement comme une raison à l’utilisation de rituels. De plus, nos résultats montrent que le terme rituel est polysémique pour les enseignants.

Abstract

Details

Actions

Preview