Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce mémoire observe les effets des différentes communications non verbales (CNV) de l'enseignant d'éducation physique et sportive (EPS) sur l'engagement des élèves durant la phase d'échauffement au secondaire I. Après avoir comparé les enseignants chevronnés aux enseignants débutants dans un premier mémoire au secondaire II (VINCENT & SCHULÉ, 2015), nous approfondissons nos recherches dans le domaine de la CNV dans un souci d'efficacité envers les élèves. Par conséquent, le nouvel objectif visé par notre étude de cas est l'effet respectif des différentes CNV sur l'engagement des élèves. Quels sont les gestes qui impliquent les élèves dans l'activité motrice réalisée ? Afin de répondre à cette problématique, nous présentons dans un premier temps les différents types de CNV utilisées en EPS. En effet, la question des CNV se pose pertinemment dans l'enseignement et davantage encore en EPS. Dans cette discipline, l'enseignant a, par exemple, tendance à mettre l'ensemble de son corps en jeu, en théâtralisant certaines de ses CNV afin d'être le plus explicite avec ses élèves malgré l'environnement bruyant d'une salle de sport. En deuxième lieu, nous exposons le cadre théorique utilisé pour guider notre analyseainsi que la méthode choisie. Deux professionnels ont été filmés à six reprises chacun. Suite à chaque leçon, les chercheurs ont analysé la vidéo grâce à une grille d'observation ressortant chaque CNV dans un ordre chronologique. Cette grille d'observation a été élaborée selon la typologie de Boizumault (2012). Finalement, grâce à des entretiens d'auto-confrontations, enseignants ont été interrogés sur leurs pratiques via la grille d'observation et les images de la séquence filmée. Troisièmement, nous posons un regard critique sur les résultats obtenus lors de nosobservations sur le terrain. Grâce aux commentaires des enseignants récoltés durant les entretiens et aux tableaux récapitulatifs individuels d'utilisation des CNV ainsi que l'effet de leur CNV sur les élèves, nous avons pu mettre en relief les résultats obtenus pour répondre aux deux hypothèses de ce travail: • Le type de CNV utilisé par les deux enseignants influence le niveau d'engagement de leurs élèves. C'est le toucher chez Bernard et Pierre qui a le plus grand impact positif sur l'implication perçue dans la tâche de leurs étudiants. • Nous ne pouvons pas affirmer que la CNV varie en fonction de l'activité pratiquée.

Abstract

Details

Actions

Preview