Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Partant de la difficulté à se mettre au travail des élèves de l’enseignement spécialisé et à leur manque de persévérance, cette recherche a pour but d’examiner un dispositif mis en place autour d’énigmes ritualisées. La motivation est un thème central et j’ai choisi le modèle de l’engagement scolaire de Chouinard, Karsenti & Roy (2007) pour mieux comprendre les différents éléments qui la constituent et leurs liens. J’ai retenu de ce modèle quatre facteurs déterminant l’élève à s’engager dans la tâche et à persévérer malgré les obstacles : ses perceptions par rapport à sa compétence et à son contrôle, ses buts d’accomplissement, la comparaison avec ses pairs et la valeur qu’il attribue à l’activité. Cette base théorique a mené à une recherche-action avec des élèves entre douze et quatorze ans, dans une classe d’enseignement spécialisé. Chaque leçon de numération commence par la résolution d’une énigme en lien avec les notions mathématiques en jeu. A partir des narrations constituant mon journal de bord, du discours des élèves et d’un entretien critique au cours duquel chacun a cherché à résoudre une énigme, je cherche à analyser en quoi ce dispositif aide les élèves à se mettre au travail, à s’engager dans la tâche et à persévérer. Je me penche également d’une part sur le rôle de la métacognition par rapport à la motivation et d’autre part sur la question des étayages dans une perspective socioconstructiviste.

Abstract

Details

Actions

Preview