Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Cette étude cherche à comprendre l’évolution de certains aspects de la sévérité dans l’évaluation en fonction de l’expérience des enseignants. La baisse des moyennes intervenant avec l’augmentation de l’expérience (remarquée dans une étude précédente) est-elle due à une augmentation du niveau taxonomique (Bloom, 1956 ; Anderson et Kratwohl, 2001) des connaissances testées par les enseignants plus expérimentés ? Est-il possible d’identifier d’autres causes ? Les résultats montrent que les enseignants peu expérimentés ont une bonne perception du niveau de difficulté des questions et ont une bonne maitrise de l’analyse d’objets en termes de taxonomie. Ils ont aussi plus d’ambitions de tester des connaissances de niveaux taxonomiques élevés. Certains enseignants expérimentés ont abandonné leurs ambitions d’évaluer des connaissances de haut niveau taxonomique, notamment en raison de la difficulté que cela représente à la correction des épreuves et à la justification auprès des parents. Un modèle explicatif basé sur la protection des enseignants est développé.

Abstract

Details

Actions

Preview