Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Selon nos expériences personnelles, nous constatons que lors d’un décès proche l’émotion est très présente. Elle rend la prise de parole et l’échange plus difficiles. Elle génère de l’angoisse et des interrogations chez les enfants. Mais l’angoisse naturelle que peut susciter ce genre de question est nettement mieux maîtrisée si l’enfant évolue dans un environnement sécurisant où il sent qu’il n’y a pas de questions taboues et qu’il est plus constructif de les évoquer. (Fawer Caputo, 2009, pp. 27-28) Cette citation résume la problématique de notre travail. Si le référent (dans ce contexte, l’enseignant) est à l’aise pour aborder le thème de la mort, il arrivera mieux à gérer une situation de deuil vécue en classe. C’est donc en amont que l’on peut aider les enfants endeuillés en réintégrant le thème de la mort à l’école. Notre travail de recherche propose d’aborder le thème de la mort en classe au travers d’une séquence didactique basée sur les contes et la philosophie pour enfants afin de vérifier si celle-ci est un outil efficace pour permettre à ces derniers de mettre des mots sur leur(s) représentation(s) de la mort, pour améliorer la compréhension de la thématique de la mort et pour alléger les angoisses ainsi que les craintes d’en parler.

Abstract

Details

Actions

Preview