Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

D’une façon ou d’une autre, personne n’échappe à la transition, que ce soit dans la vie personnelle ou encore dans le cadre de la formation ou encore dans l’activité professionnelle. En tant qu’enseignants, nous sommes amenés à jouer un rôle individuel ou institutionnel pour veiller à la transition de nos élèves, d’où l’intérêt, auquel cas de tenir compte des mesures mises en place et leur application dans le secondaire II, pour soigner cette transition. La complexité de l’organisation d’une école professionnelle en l’occurrence justifie d’autant plus le recours à des mesures officielles ou officieuses, implicites ou explicites, pour des élèves qui semblent en avoir grandement besoin, étant donné la complexité de leur statut d’élève-apprenti et l’importance que cette transition a pour leur avenir. Basé sur des entretiens semi-dirigés de différents acteurs d’une école professionnelle de Lausanne, ce travail a pour objectif de comprendre la portée de ces mesures mais aussi et surtout leur appropriation par chaque personne interrogée. Autrement dit, il est ici question de comprendre ce que fait l’institution et ses membres pour soutenir ceux qui la fréquentent d’une part, mais également d’éclairer la perception qu’ils ont de cet accompagnement, d’autre part, tout en s’interrogeant sur comment des élèves perçoivent le soutien à leur tour.

Abstract

Details

Actions

Preview