Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce travail est né après un échange PEERS avec des étudiants de l’Humboldt State University consistant en l’expérience de création et de modification collective de leçon dans un contexte pluriculturel. La leçon créée portait sur la pollution aquatique et a été spécialement conçue pour des élèves marginalisés et/ou en difficultés scolaires. L’intégration de la démarche scientifique au sens du PER ainsi que la volonté d’ancrer le sujet dans la réalité des élèves ont été les points de départ de la leçon. À l’issue de ce projet, l’envie d’enseigner à nouveau cette leçon, dans ma classe de 10VP s’est faite sentir. La décision a donc été prise de poursuivre les modifications pour l’adapter à des élèves n’ayant pas de difficultés scolaires particulières. Ce travail s’est effectué en collaboration avec Aurélie Galéa, une autre étudiante HEP ayant participé au PEERS, qui a aussi choisi d’enseigner la leçon à sa propre classe de 8P. Ce travail relate les effets de la leçon, enseignée à deux demi-groupes de la même classe de 10ème pré-gymnasiale. Les modifications avant les leçons en VP ainsi qu’entre les deux leçons ont montré des différences significatives sur les élèves en terme d’apprentissage et d’investissement. Les documents des élèves durant la leçon, un questionnaire de fin de leçon ainsi que l’enregistrement audio-visuel de chacune des leçons ont permis d’analyser les particularités de chaque leçon enseignée.

Details

Actions

Preview