Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Sur la base des recherches menées sur le mouvement physique et les rythmes biologiques, la présente recherche étudie le cas de quatre élèves de 5e Harmos. Les pauses actives du programme Ecole Bouge ont été menées en classe et réalisées toutes les vingt minutes dans le but d’améliorer l’attention des élèves. L’étude a relevé les différents signes d’inattention propres à chaque sujet. Elle les a comparé sur la durée, avant et après la mise en place des pauses actives, en lien avec les commentaires des élèves eux-mêmes pour une analyse plus qualitative. Chaque situation d’élève a également été comparée avec les autres pour y voir des similitudes ou des différences intéressantes concernant l’interprétation des résultats. La recherche montre que les bienfaits des pauses actives sur l’attention des élèves ne sont pas égaux chez tous les sujets. Alors que pour certains les pauses actives répondent à un besoin évident de mouvement et aident ainsi à relâcher tensions et nervosité, pour d’autres elles ont plus un effet dynamisant et par là même inducteur de signes d’inattention. De plus, certains élèves disent être déconcentrés parfois par les pauses actives imposées en classe ce qui ouvre la discussion sur une possibilité à introduire de manière différente ce mouvement nécessaire en classe.

Details

Actions

Preview