Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Le présent travail est né d’un voyage au Mozambique proposé par le programme PEERS, où des étudiants de la HEP de Lausanne et de l’Université Pédagogique de Maputo se sont rencontrés et ont échangé sur leurs pratiques d’enseignement. Enseignante d’italien, j’aidécidé de comparer le manuel que j’utilise actuellement en italien avec un manuel mozambicain pour l’enseignement/apprentissage du français langue étrangère. Cette comparaison « différentielle » m’a permis de mettre en lumière divers enjeux liés aux contextes scolaires suisse et mozambicain. Dans un premier temps, la question des enjeux culturels a été ouverte grâce à la comparaison des plans d’études mozambicain et vaudois, qui a notamment mené à dégager les valeurs sous-tendant l’apprentissage d’une langue étrangère au Mozambique et en Suisse. Puis, les enjeux commerciaux et les modalités d’énonciation ont été abordés lors de l’analyse de certains lieux stratégiques des manuels, comme les premières et quatrièmes de couverture. J’ai approfondi ma comparaison des enjeux culturels en analysant la structure des manuels et les thèmes principaux enseignés. J’ai constaté, par exemple, que l’enseignement du français au Mozambique vise, au-delà des objectifs linguistiques, à faire découvrir à l’élève sa propre culture, ainsi qu’à développer une identité nationale malgré l’hétérogénéité culturelle et linguistique du pays, et en réponse à un douloureux passé colonial. De son côté, l’enseignement de l’italien en Suisse se focalise sur l’exploration de la culture italienne, ou pour le moins, de certains aspects de cette culture. Dans un deuxième temps, et en partie grâce à la clé d’analyse de la taxonomie d’Anderson et Krathwohl, la mise en perspective de certains exercices et de leurs consignes a permis de développer l’autre versant de ma recherche, concernant les aspects didactiques. En éclairant chaque manuel à la lumière de l’autre, j’ai pu non seulement pointer de nombreux enjeux culturels et didactiques, mais également développer une réflexion sur les manuels scolaires en lien avec ma pratique d’enseignement. La vision critique que j’ai acquise me permettra, en temps voulu, d’opérer des choix judicieux en matière de moyensd’enseignement.

Abstract

Details

Actions

Preview