Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La recherche de ce mémoire porte sur la conception d’un outil médiateur dans la discipline des mathématiques et son expérimentation dans deux classes de 8ème HarmoS. Le point de départ de cette recherche est une situation couramment observée dans les classes : celle de la file d’attente devant le bureau de l’enseignant pour la correction de fiches d’exercices individuelles en mathématiques. Ce phénomène est souvent problématique tant pour l’enseignant que pour les élèves. En effet, l’enseignant passe du temps à valider le travail des élèves en mettant des croix et des vus plutôt que d’apporter son aide aux élèves en difficulté pour effectuer la fiche d’exercices. Les élèves, eux, sont inactifs durant l’attente et perdent ainsi du temps pour leurs apprentissages. Pour éviter ce phénomène, nous avons cherché un moyen pour impliquer les élèves dans le processus des corrections. Nous avons donc créé un outil médiateur qui guide les élèves dans leur autocorrection. Trois questions ont orienté notre recherche. D’abord, nous avons voulu savoir si l’outil médiateur permettait aux élèves de repérer leurs erreurs et de les corriger. Ensuite, nous nous sommes interrogées si l’utilisation répétée de l’outil médiateur conduisait à une diminution des erreurs dans les exercices des élèves. Enfin, nous nous sommes intéressées à l’effet de notre outil médiateur sur la capacité à s’autocorriger des élèves. Cet outil, incite-il une évolution positive de cette capacité ? L’analyse des traces recueillies durant la phase d’expérimentation de l’outil médiateur nous a permis de répondre à ces interrogations. De plus, après avoir imaginé, conçu et mis en oeuvre tout le dispositif, nous sommes arrivées à plusieurs autres constats intéressants pour notre pratique d’enseignante.

Abstract

Details

Actions

Preview