Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

A l’heure où les enseignants éprouvent de plus en plus de difficultés dans la gestion de leur classe au quotidien, la question « est-ce que les règles de vie sont négociées ou non » dans les classes nous apparaît comme une évidence pour notre recherche. De quoi dépendent les différences d’une classe à l’autre dans l’établissement de ces règles ? Y a-t-il vraiment un certain profil d’enseignant qui ne négocie pas et un autre qui négocie ? Celles-ci seront les principales analyses que nous allons mener dans cette enquête. Une recherche quantitative a été menée auprès d’enseignants de deux écoles différentes touchant tous les degrés de l’enseignement obligatoire ainsi que les types de classes différentes allant de l’enseignement spécialisé aux classes ordinaires. Un questionnaire comprenant 25 questions a été distribué auprès de 150 enseignants des deux bâtiments soit un dans le canton de Vaud et l’autre dans le canton de Fribourg. Nous avons reçu 79 questionnaires en retour. L’objectif de cette recherche est de voir, dans un premier temps, quelle est la tendance actuelle dans l’élaboration des règles de vie et de comprendre les facteurs qui font que les enseignants les négocient ou non avec leurs élèves. Grâce à cette recherche, il a été possible de voir qu’aujourd’hui la tendance est plutôt à la négociation. Nous avons aussi réussi à sortir quelques profils d’enseignants qui ne les négocient pas. Les enseignants ont dû s’identifier théoriquement à un profil donné ainsi qu’en situation concrète. Il est intéressant de voir qu’il y a peu de cohérence entre la manière dont ils se perçoivent et la manière dont ils agissent.

Abstract

Details

Actions

Preview