Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Notre travail de Bachelor traite de l’importance de la gestion de classe dans l’enseignement. Nous avons cherché à répondre à la question de recherche suivante : «Comment éviter les comportements perturbateurs de l’élève lors des séquences d’enseignement ?» et avons formulé l’hypothèse que certains comportements perturbateurs de l’élève peuvent être évités par une gestion de classe adaptée. Afin de vérifier cette dernière, nous avons mené des observations durant 8 périodes, dans deux classes différentes avec des élèves de 5ème HarmoS. A partir des différents résultats obtenus, nous observons que l’enseignant peut mettre en oeuvre plusieurs pratiques dans sa gestion de classe afin d’obtenir un effet positif quant aux comportements perturbateurs des élèves. Lorsque nous nous intéressons à l’aspect relationnel entre élève et enseignant, nos résultats montrent que les félicitations de manière collective et individuelle, les encouragements individuels et les sourires adressés individuellement sont bénéfiques pour gérer les comportements perturbateurs. Les actes d’autorité, les sanctions et l’occupation de l’espace par l’enseignant contribuent à gérer les comportements des élèves. Tout comme pour les règles de vie établies en classe, nous avons relevé que lorsqu’elles sont posées et rappelées elles induisent un comportement adéquat chez l’élève perturbateur pour la matinée, voire la journée. Les rituels sont aussi bénéfiques car durant ces moments nous n’avons pas constaté de comportement perturbateur. Sans oublier l’importance des consignes qui doivent être proposée, idéalement, à la fois par oral et par écrit de manière claire. Cependant, nous avons également constaté que certaines interventions n’avaient pas d’impacts positifs sur le comportement des élèves : les sourires adressés à tous, les regards menaçants ou encourageants et le fait d’hausser la voix.

Details

Actions

Preview