Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce mémoire professionnel propose d’analyser les cultures, pratiques et cultures inclusives existantes dans deux écoles publiques du canton de Vaud et de les comparer avec les politiques publiques en matière d’inclusion. Depuis quelques décennies, les politiques publiques sont influencées par les discours internationaux en matière d’éducation inclusive. Des valeurs telles que l’équité, la justice sociale et la valorisation de la différence, sont, actuellement, défendues par les politiques publiques. En effet, les recommandations politiques du canton de Vaud, tendent à défendre l’inclusion de tous les enfants (avec ou sans besoins éducatifs particuliers) dans l’école ordinaire, ce qui implique, d’après Booth et Ainscow (2002), le développement de valeurs inclusives qui permettent la promotion, l’implémentation, et la création de politiques, pratiques et cultures inclusives. Selon l’Office fédéral de la statistique, le canton de Vaud continue à être un des endroits les plus ségrégatifs, avec 5,1 % des enfants scolarisés en dehors des classes ordinaires. De ce fait, nous aimerions savoir, avec cette étude, si les représentations des enseignants sur les politiques, cultures et pratiques scolaires existantes dans leurs écoles sont cohérentes avec les valeurs inclusives affichées par les politiques publiques en matière d’inclusion. Ainsi, ce travail a visé à une analyse, du point de vue des enseignants, des valeurs inclusives existantes dans les politiques, cultures et pratiques de leurs deux écoles et, à une mise en évidence des points forts et des opportunités d’amélioration, vis-à-vis de l’inclusion dans ces deux les écoles du canton de Vaud. À ce sujet, la partie conclusive démontre que les cultures, pratiques et politiques des deux écoles analysées tendent vers l’inclusion, cependant certaines pratiques, politiques et croyances se révèlent être encore des obstacles à l’accès, à l’activité et à la participation de TOUS dans les classes et dans les écoles ordinaires.

Abstract

Details

Actions

Preview