Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce mémoire analyse les stratégies de navigations spatiales mobilisées par les enfants lors d’une activité d’orientation à l’extérieur. Nous avons évalué les compétences de navigations spatiales chez des enfants entre 8 et 11 ans et cela dans un environnement réel avec des outils numériques. Nous avions émis trois différentes hypothèses concernant la facilité de naviguer : premièrement si l’âge joue un rôle sans le développement des capacités de navigation spatiale? Deuxièmement, si les enfants ayant plus d’autonomie dans leurs déplacements sont susceptibles d’avoir de meilleures capacités de navigation spatiale. Et troisièmement, si jouer à des jeux vidéo est avantageux pour se déplacer, naviguer dans un environnement inconnu ? Afin de répondre à ces hypothèses, nous avons réalisé une chasse au trésor au sein du Jardin Botanique de Genève. Les élèves devaient se déplacer d’un poste à un autre en utilisant différents outils numériques (ex : QR codes, carte numérisée sur iPad) et des outils tangibles comme la boussole. Suite à cette expérience , nous pouvons affirmer : Qu’il y a corrélation entre l’âge des élèves et leurs capacités de navigation (plus ils sont vieux, meilleures sont leurs stratégies de navigation). Cependant en ce qui concerne notre deuxième et dernière hypothèse, en nous basant sur nos résultats, nous ne pouvons pas admettre qu’il y ait une corrélation entre autonomie et capacité de navigation spatiale. Ainsi qu’entre les élèves jouent à des jeux vidéo (SPS) et capacités de navigation. Finalement, nous nous sommes rendu compte que les élèves utilisaient des repères de type matériel notamment des objets facilement repérables sur le plan et sur le terrain (grande serre vitrée, le grand pin, carrousel, etc.). Les stratégies de navigation spatiale utilisées par les enfants de notre expérience sont au final assez similaires à celles d’un adulte.

Details

Actions

Preview