Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Parler c'est projeter une image de soi au travers de son discours. Parler c'est entreprendre un objectif de persuasion, c'est viser une efficacité discursive et construire, en situation de communication, une image de soi susceptible d'apporter à notre parole, crédibilité et autorité. Parler c'est véhiculer et construire, tout au long d'un échange, une présentation de soi qui rejoint la notion d'ethos rhétorique et la perspective aristotélicienne qui confère à la parole le pouvoir d'agir et de convaincre. Parler c'est établir un lien avec son interlocuteur à travers une mise en scène et une présentation de soi où l'on se dira autant qu'on dira. Car parler c'est aussi se montrer au-delà des mots. C'est se dévoiler par une attitude non verbale sur laquelle s'appuie toute interaction humaine. Une interaction liée à un processus dynamique dans lequel deux locuteurs en présence influenceront l'échange par leurs mots, leurs postures et leurs représentations. La situation de communication devient, dès lors, un face à face susceptible de révéler l'identité de chacun, qu'elle soit professionnelle ou sociale. L'ethos se trouve en prise avec un imaginaire social dont il se nourrit et qu'il alimente en retour et les représentations participent, ipso facto, à la construction de notre image, elle-même traversée par un réseau d'influences extérieures à la scène et au moment: des données préalables nichées chez chaque locuteur, constitutives de notre construction identitaire et de celle de nos discours. Alors, la présentation de soi n'est plus seulement affaire de rhétorique, elle devient aussi une force d'interaction sociale et le reflet d'un pouvoir. Comment les échanges collaboratifs reflètent-ils toute la complexité de la mise en jeu de l'ethos professionnel ? Quand psychologues et enseignants se parlent, l'enseignant parvient-il à atteindre les objectifs de sa prise de parole ? La collaboration est-elle un moment efficace de négociation des images de chacun, favorisant la rencontre des ethè en présence ?

Abstract

Details

Actions

Preview