Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Dès le début de la Seconde guerre mondiale, la Suisse subit de nombreux bouleversements liés au conflit se déroulant à ses frontières. Le contexte idéologique guide les décisions du gouvernement qui met en place des mesures d’économie de guerre et des pressions se font sentir jusque dans le monde scolaire, dont l’organisation relève des différents cantons helvétiques. Cette recherche s’intéresse aux conséquences du conflit sur le système scolaire vaudois, conséquences matérielles mais aussi idéologiques. L’auteure cherche également à identifier l’influence du conflit sur les politiques d’éducation pendant et après le conflit. À travers la récolte de témoignages de cette époque troublée, ce travail retrace le quotidien des écoliers vaudois durant la Mob. En s’entretenant avec d’anciens écoliers, l’auteure réunit un corpus de sources orales sur la vie des enfants des années 40. Elle en tire une analyse thématique qui présente l’organisation de l’école, les relations des enfants avec les adultes, plus précisément leurs parents et les instituteurs, la violence de ces derniers envers leurs élèves et la guerre. La guerre qui s’insère dans le quotidien, entre restrictions et obscurcissement, quelques bombardements par-ci par-là, et pères, oncles ou frères mobilisés. L’exploitation des sources a permis de répondre partiellement aux questions de recherche. Ainsi une foule de renseignements sur les bouleversements « matériels » ont été évoqués par les informateurs, qui sont restés silencieux sur le contexte idéologique de cette période et les politiques d’éducation. Le recoupement des sources écrites avec les sources orales permet donc de compléter les informations pour cerner l’ambiance de cette période particulière et identifier les conséquences du conflit sur l’institution scolaire du canton de Vaud et la vie des enfants de l’époque.

Abstract

Details

Actions

Preview