Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Par rapport à l’enseignement des savoirs établis, l’enseignement d’une controverse socioscientifique (CSS) nécessite un changement de posture de l’enseignant. Les cours magistraux ne favorisant pas une prise de conscience chez les élèves, l’organisation de débats, travail collectif et jeux de rôle en classe dans un cadre interdisciplinaire s’imposent comme des excellentes alternatives. Réitérer à plusieurs reprises ce type d’exercice est très important afin de permettre aux élèves de mettre en places des routines, le but final étant de former des citoyens critiques, capables de prendre des décisions raisonnées face aux questions scientifiques socialement vives. La question de recherche de ce mémoire est justement l’étude des caractéristiques de l’enseignement d’une CSS qui favorisent une prise de conscience chez les élèves. La problématique qui a été choisie est un thème d’actualité en Suisse : « les énergies renouvelables et la nécessité d’une transition énergétique ». Une séquence d’enseignement a été mise en place dans le cadre d’un cours de physique dans deux classes de deuxième année au secondaire II. Après une phase d’introduction de la part de l’enseignant, les élèves ont travaillé en groupe sur une question à partir de documents distribués en classe. Ils ont ensuite partagé leurs conclusions avec le reste de la classe. Les séances ont été filmées et un synopsis a été produit. Différents épisodes ont été identifiés, classés en fonction du type d’interaction, et finalement analysés afin d’évaluer les prises de conscience de la part des élèves.

Details

Actions

Preview