Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Le partenariat entre les enseignant-e-s et les parents est primordial pour l’épanouissement et la réussite scolaire de l’élève. Cependant, la collaboration entre ces deux acteurs est parfois difficile, voire même rompue. Quels sont les motifs et causes de ces tensions ? Pourquoi ces acteurs n’arrivent-ils plus à communiquer ? Du point de vue de la littérature spécialisée, les causes des confits sont nombreuses. D’une part, de nombreux-ses enseignant-e-s jugent les parents à travers leur enfant. Ceux-ci pensent que les parents ne sont pas assez présents dans la vie de leur enfant en raison notamment de leurs absences aux réunions de classe, des oublis au niveau de la signature de l’agenda ou encore de par les résultats insuffisants de l’élève. Certain-e-s considèrent donc qu’il y a des parents qui se déchargent de leurs devoirs parentaux à travers les enseignant-e-s. D’autre part, un certain nombre parmi ces professionnel-le-s perçoivent les parents de manière intrusive. En effet, ils interviennent dans la vie scolaire, désapprouvent les méthodes employées ainsi que les programmes, revendiquent les sanctions, émettent des critiques sur les enseignant-e-s ou réclament des justifications sur une note. Leurs actes sont parfois remis en question par les parents qui ont, notamment, de plus en plus de moyens de contrôler le travail effectué en classe, comme par exemple en ayant accès au Plan d’études Romand (CIIP, 2010). Ainsi, notre travail tente de vérifier si les motifs et les causes répertoriés dans la littérature sont présents au niveau de notre futur terrain professionnel, à savoir des classes de 5 à 8H du canton de Vaud.

Abstract

Details

Actions

Preview