Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Les interventions d’éducation à l’aidant de personnes atteintes d’un syndrome démentiel à domicile comptent parmi les plus bénéfiques des approches non pharmacologiques de la démence. L’ergothérapeute organise des situations d’enseignement-apprentissage pour transmettre à l’aidant des compétences utiles dans sa nouvelle tâche. Des facteurs tels que le choix des stratégies d’enseignement peuvent affecter l’efficacité de l’enseignement. Or, peu d’études ont été menées quant à la manière dont les ergothérapeutes transmettent des connaissances à l’adulte et aucune spécifiquement sur les proches aidants de personnes atteintes de démence. C’est pourquoi ce travail vise à approfondir les connaissances actuelles sur les pratiques des ergothérapeutes dans un processus d’enseignement-apprentissage auprès de proches aidants de personnes présentant une démence dans le contexte du domicile. Une méthode de recherche qualitative analysant des données descriptives a été retenue pour cette étude. Dans un premier temps, une revue des connaissances actuelles en matière d’enseignement à l’adulte a permis de poser des fondements théoriques. Ensuite, les données récoltées lors de six entretiens semi-dirigés menés auprès d’ergothérapeutes recrutées au sein des centres médico-sociaux vaudois ont été analysées suivant la méthode d’analyse de contenu selon la stratégie du modèle mixte. Aucune validité n’a été mesurée. Les résultats démontrent que le contenu de l’enseignement est adapté aux besoins spécifiques de l’aidant et de l’aidé, et négocié avec eux. Les ergothérapeutes interviewées considèrent les éléments de la personne, de l’environnement et de l’occupation pour choisir et adapter les stratégies d’enseignement. Elles visent à combiner les méthodes et moyens pour plus d’efficacité. L’expérience professionnelle et l’emploi thérapeutique de soi les guident dans leurs réflexions et elles s’appliquent à créer une relation favorable à l’adhésion de l’aidant. En conclusion, les pratiques des ergothérapeutes de cette étude correspondent aux recommandations faites dans la littérature. Toutefois, les situations d’enseignement-apprentissage restent difficiles à distinguer du reste de l’intervention. De même, les ergothérapeutes interrogées reconnaissent un caractère sensible à l’enseignement-apprentissage auprès de cette population, impliquant des capacités d’adaptation constantes. En outre, l’évaluation de l’atteinte des compétences, la généralisation et le transfert restent des étapes délicates pour la moitié d’entre elles qui tendent plutôt à faire confiance à l’aidant. Enfin, plusieurs propositions de futures recherches sont évoquées. [Résumé de l'auteure]

Details

Actions

Preview