Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Introduction : les programmes de promotion de la santé de type Lifestyle Redesign basés sur les occupations se développent dans le monde. Ces interventions de groupe menées par des ergothérapeutes ont été le sujet de plusieurs études et leur efficacité a été prouvée dans différents contextes. Les programmes permettraient également une diminution des coûts de la santé et l’extension du champ de pratique de l’ergothérapie, des enjeux importants en Suisse. Cependant, plusieurs études relèvent des obstacles institutionnels et organisationnels qui entraveraient la mise en place de ces approches. Objectifs du travail et population à l’étude : le but de cette étude qualitative est d’évaluer si un programme de promotion de la santé basé sur les occupations est faisable et réalisable dans un hôpital de jour romand. La population à l’étude sont les professionnels du service, principalement les deux ergothérapeutes facilitant le groupe. Les participants au programme sont des personnes âgées souffrant de troubles psychiques et vivant à domicile. Méthodologie : une version adaptée des programmes est créée sur la base des besoins et des difficultés de personnes âgées avec des troubles psychiques récoltés à l’aide de l’Échelle Lausannoise d’Auto-évaluation des Difficultés Et des Besoins (ELADEB). Ensuite, le programme est expérimenté au sein d’un groupe de six personnes durant dix semaines. Les six participants sont tous des clients de l’hôpital de jour, ils ne présentent pas de trouble cognitif majeur ou de comportement pouvant mettre en péril le groupe. La facilitation est menée par une ergothérapeute expérimentée ainsi que par un co-facilitateur. Les ergothérapeutes participant au projet et les autres professionnels impliqués donnent un retour sur les aspects de faisabilité du programme au sein de leur institution. Les informations recueillies sont classées selon les cinq critères définis par Rogers (2003) pour l’adoption d’une innovation. Conclusion : le programme est faisable et réalisable dans une structure telle que l’hôpital de jour. Il propose une approche prometteuse qui correspond aux valeurs du service où l’expérimentation a eu lieu. Les professionnels le perçoivent comme un outil intéressant et facile d’utilisation qui viendrait compléter l’offre de l’institution. Néanmoins, des études plus larges devraient suivre afin de pouvoir généraliser ces résultats encourageants pour la pratique et le développement des programmes de type Lifestyle Redesign. [Résumé des auteures]

Details

Actions

Preview