Files

Abstract

Actuellement, la migration est au centre des médias. Nous pouvons lire dans les journaux que des requérants d'asile se suicident car leurs aspects bio-physique, psychologique, développemental, social, culturel et spirituel ne sont pas optimaux. Les infirmières de consultation sont les premières à intervenir sur le risque suicidaire dans cette population. C'est pourquoi le choix de notre question de recherche s'est porté sur : comment l'infirmière de première ligne peut prévenir le risque suicidaire chez les requérants d'asile masculins ?

Details

Actions

Preview