Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

En Suisse, une femme sur cinq est victime de violence conjugale. Cette forme de violence a des conséquences sur la vie physique, psychologique, émotionnelle, environnementale et sociale de l’individu et de son entourage. De plus, elle engendre des coûts importants qui sont assumés par l’ensemble de la population. Le service d’urgences est un des lieux où les victimes se rendent en premier. L’infirmière est la personne de référence lors de l’accueil et de la prise en soins des patients. En lien avec ces différents constats, notre revue de littérature vise à répondre à la question de recherche suivante : « Comment l’infirmière peut-elle détecter des signes de violences chez des patientes admises dans un service d’urgences et proposer un accompagnement adéquat ? »

Abstract

Details

Actions

Preview