Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Particulièrement adapté au domaine de la gestion territoriale à l’échelle des villes, le concept de développement durable (DD) est devenu en Suisse un enjeu important des politiques locales. S’il est largement diffusé et approuvé, ce concept fait néanmoins l’objet d’interprétations diverses. Or, c’est bien en fonction de la manière dont il est objectivé par les différents acteurs du territoire qu’il aura pour vocation de le transformer selon tel ou tel processus et avec tel ou tel résultat. Après une ample introduction théorique où sont présentés les principaux enjeux du DD, ce travail s’intéresse aux modalités pratiques en matière de gestion du territoire avec lesquelles est associé le DD et, plus largement, au savoir de sens commun qui se dégage autour de ce concept. Pour explorer ce champ, une étude auprès des membres des législatifs communaux de cinq communes de l’agglomération lausannoise a été menée. Elle a notamment permis de montrer que le DD est largement pris en considération dans les décisions politiques et qu’un nombre important de mesures concrètes est associé à ce concept. Même si celles-ci sont très diverses, il semble que ce soient en premier lieu des stratégies modérées qui sont privilégiées en matière de DD. Il apparaît notamment que davantage qu’à une transformation des modes de vie, la durabilité de l’agglomération est associée à des évolutions techniques. Si un consensus autour de l’adhésion de principe au DD se dégage, les applications concrètes qui sont associées à ce concept divisent les répondants en fonction de leur appartenance politique et, dans une moindre mesure, de leur commune de résidence. Il semblerait par ailleurs que ce soit en particulier autour du rôle à jouer par les collectivités publiques dans la mise en place du DD que les positions individuelles se différencient les unes des autres.

Abstract

Details

Actions

Preview